Kidadoweb : sites pour enfants et ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil Activités : accueil Jeux en ligne pour enfants et ados Bricolage pour enfants et ados Coloriage Kidadoweb Blagues pour enfants et ados Atelier d'écriture enfants ados Tests de personnalité pour enfants et ados Activités de fêtes pour les enfants et les ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil de l'annuaire L'encyclopédie des enfants et des ados Lhistoire pour les enfants et les ados Kidadoweb : plan du site Le coin des parents Nous joindre
 

Atelier d'écriture pour
les enfants et les ados:
Histoire pour la fête des pères

L'histoire de Sandra

   
   
Je descends donc vers la cuisine, mon cadeau et ma carte dans les bras, quand soudain des tas de personnages se précipitent sur moi, avec des micros et des calepins. Je suis assailli par des centaines de questions incompréhensibles lorsque 3 hommes en costumes-cravates arrivent et font sortir les journalistes de la maison. Les pauvres détalent comme des lapins devant ces trois hommes en costumes noirs. Je m'approche vers mon papa, incroyable! Il est habillé avec un beau costume avec une cravate rouge, ma maman est à côté, habillée en tailleur, ils prennent leur petit déjeuner devant une dizaine de caméras toutes braquées sur eux deux! Je suis abasourdi, je m'avance et dis à mon papa :
- Bonjour papa, dis-moi, qui sont toutes ces personnes avec des micros? Et les trois hommes en costumes noirs? Et pourquoi maman et toi vous êtes habillés comme cela? Et pourquoi il y a des caméras dans la cuisine?
- Bonjour fiston, tu as beaucoup de questions ce matin, dis-moi! Je suis tout simplement Président de la République mon fils, les personnes que tu as vues avant d'entrer dans la cuisine sont des journalistes, il va falloir t'y habituer, ce ne sont pas des gens faciles, ils ne sont pas méchants, juste un peu collants. Ensuite les trois hommes en costumes noirs sont mes gardes du corps personnels, c'est très pratique pour sortir dehors sans être assailli par les journalistes, toi aussi tu vas en avoir un. Maman et moi sommes habillés comme cela car en ce moment même nous passons tous les trois à la télé, c'est pour un documentaire sur la vie du Président de la République, d'où les caméras. Voilà mon fils, tu sais tout, allez viens t'asseoir à côté de nous, et souris à la caméra, ne fait pas cette tête là, nous nous devons d'être présentables et heureux face à nos compatriotes!

En effet je fais une tête qui peut faire peur, je m'assis à côté de mes parents et pris mon petit déjeuner sans rien dire, je suis vraiment trop étonné pour décrocher un mot. Je me prépare ensuite pour aller à l'école. Un homme en costume noir, un garde du corps me fut attribué, un vrai molosse, on m'emmène à l'école en limousine avec vitre teintée pour ne pas être repéré.

Tous les enfants de l'école me regardent avec admiration, comme si j'étais une star. Magalie, la plus belle fille de mon école, me fit même la bise, par contre Julien qui passe son temps à me pousser aux récrés et à me piquer mon ballon ne fait pas le fier, grâce à mon garde du corps, il ne vient pas m'embêter. Tout de même ça a du bon d'être le fils du président!

Malheureusement avec toutes ces péripéties je n'ai pas pris le temps ce matin de donner ma carte à mon papa, cet oubli me tortura toute la journée, jusqu'à la dernière sonnerie.

Quand je retourne chez moi, mon papa était dans son bureau, je veux aller lui donner sa carte mais lorsque je frappe à la porte il me répond :
- Désolé mon fils, je n'ai pas le temps ce soir, une autre fois peut-être, viens plus tard s'il te plaît. Je viendrai te voir ce soir pour te dire bonne nuit.

Je suis vraiment déçu, même mon papa a oublié que c'est sa fête... Ce n'est pas toujours bon d'avoir un papa président.
Je pars donc dans ma chambre, en attendant le moment où mon papa sera libre. J'attendis longtemps qu'il vienne me voir, il n'est pas venu. Je m'endors donc, triste, seul et sans mon vrai papa...

Le lendemain matin, je descend comme la veille jusqu'à la cuisine, par contre cette fois pas de journalistes, pas de gardes du corps, j'avance dans la cuisine et je vois, comme tous les matins, mon papa et ma maman en robes de chambre, en pantoufles, et avec les cheveux ébouriffés, devant la télé, un café devant eux pour essayer de se réveiller, comme tous les matins!
Je remonte bien vite dans ma chambre, chercher ma carte pour la fête des pères, je redescends tout aussi vite, manquant de peu de tomber, je saute dans les bras de mon papa, de mon vrai papa, je lui fais un gros bisou, et lui tends ma carte, il me fait un sourire, et me prend lui aussi dans ses bras.
Eh oui ce n'est plus la fête des pères, je lui ai fêté avec un jour de retard, mais ce n'est pas grave parce que c'est à mon vrai papa que j'ai offert mon cadeau.

 

 

 
 
Bravo à Sandra
 
Retour à la lecture des histoires

 

Kidadoweb - sites enfants : contes et histoires par les enfants et les ados

Kidadoweb : sites pour enfants et ados