Kidadoweb : sites pour enfants et ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil Activités : accueil Jeux en ligne pour enfants et ados Bricolage pour enfants et ados Coloriage Kidadoweb Blagues pour enfants et ados Atelier d'écriture enfants ados Tests de personnalité pour enfants et ados Activités de fêtes pour les enfants et les ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil de l'annuaire L'encyclopédie des enfants et des ados Lhistoire pour les enfants et les ados Kidadoweb : plan du site Le coin des parents Nous joindre
 

Atelier d'écriture pour
les enfants et les ados:
Le Mystère de l'île de Pâques

L'histoire de Morgane, 12 ans

   
   

Le mystère des Moaïs
Une légère brise me réveilla de mon profond sommeil. J'étais sur une petite plage à l'écart des autres. Je repensais au voyage de la veille. L'avion c'était posé à l'aéroport à une heure tardive et je n'avais donc pas pu admirer le magnifique paysage de l'île de Pâques.
Papa et maman ne m'avait pas accompagné pour ce voyage. Comme d'habitude, trop occupé par leur travail, ils m'avaient envoyée chez grand-mère. J'étais donc seule, mais je suis une petite fille très courageuse. Pour moi l'île de Pâques était l'occasion rêvée pour partir en quête d'aventure.
Ma serviette de plage à la main, je retournai à la villa de grand-mère pour prendre un sac avec quelques gâteaux. Je partis de suite voir grand-mère pour la prévenir de mon départ et je lui promis de revenir avant le coucher du soleil.

Cela faisait environ une heure que je marchais en terre inconnue. Je regardais mes pieds lorsque soudain je tombai à terre. Je venais de heurter quelque chose.
-Est-ce que vous allez bien? Me dit une voix en me prenant la main pour me relever.
-Oui je cois.
Je relevai la tête pour remercier ce mystérieux inconnu. C'était un jeune garçon et il devait avoir une douzaine d'année comme moi. IL était assez grand. Je le fixais attentivement lorsque soudain je remarquai quelque chose d'étrange sur son visage. Il avait les yeux d'une couleur très étrange. On aurait dit du corail blanc mélanger à un rouge très intense.
-Qu' y a-t-il ? me demanda le garçon.
-Tes yeux...ils sont...
-Etrange c'est ça. Je m'appelle Aslann et toi, qui es-tu ?
-Je m'appelle Terria, je suis en vacances pour quelque temps.
-Dis-moi comment se fait-il qu'une jeune fille comme toi rôde dans les environs ?
-Et bien j'adore l'aventure et je me suis promis en venant ici de découvrir des choses extraordinaires. Au fait, tu ne m’as pas dit pourquoi tes yeux sont ainsi ?
-Ecoute Terria, viens avec moi et je te raconterai tout.
Toute folle à l'idée de découvrir son secret, je couru derrière lui sans me soucier où l'on allait.
Aslann s'arrêta net devant une gigantesque statue de pierre. Il se mit à genou et chuchota d'étrange parole que je ne comprenais pas.
-Que fais tu Aslann ?
-Je parle avec les Moaïs. Tu vas peut être pas me croire mais je suis le garçon descendant des pierres.
-Que dis-tu ? Ce n'est pas possible.
-Ecoute moi Terria je vais te raconter l'histoire de la création des pierres.
"Il y a bien longtemps lorsque l'île de Pâques était presque déserte, volcan et océan se déchainèrent. Les hommes prièrent le ciel de tout arrêter mais rien ne se calmait.
Un beau jour, un jeune étranger échoua sur l'île. Son bateau avait été emporté par la tempête. Le jeune garçon après des journées entières à récupérer les pierres volcanique, construisit plusieurs gigantesques géants de pierre. Il en avait orienté vers la mer et d'autres le dos tournés à celle-ci. Les yeux étaient faits de corail blanc et de pierre rouge.
Avec l'aide du village toutes les Moaïs furent bientôt terminées et quand l'homme plaça le dernier oeil, tempête, éruption volcanique, tout s'arrêta net."
-Et ensuite, lui dis-je avec impatience.
-Le jeune étranger devenu le gardien des Moaïs et de génération en génération, l'homme transmit son histoire et chacun de ses descendant avait les même yeux que ces géants.
Je restai muette devant cette merveilleuse histoire. Aslann se releva et me prit la main.
-Il se fait tard Terria, tu devrais rentrer chez toi. Je te raccompagnerais jusqu'à la plage car personne ne doit me voir.
Quelques minutes plus tard, Aslann et moi nous fûmes arrivés. Des larmes coulaient le long de mes joues. Je ne voulais pas repartir. Je ne voulais pas retourner chez grand-mère mais pourtant il le fallait.
-Ne pleure pas Terria, murmura Aslann en essuyant mes larmes. Avant de partir promet moi de ne rien dire à propos de mon secret.
-Je te le promets Aslann. Et toi promets moi que nous deux on se reverra, lui dis-je en pleurant de nouveau.
-Ne t'inquiète pas pour cela, maintenant que mon secret est dévoilé toi et moi nous serons à jamais liés.

 
 
Bravo à Morgane !
 
Retour à la lecture des histoires

 

Kidadoweb - sites enfants : contes et histoires par les enfants et les ados

Kidadoweb : sites pour enfants et ados