Kidadoweb : sites pour enfants et ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil Activités : accueil Jeux en ligne pour enfants et ados Bricolage pour enfants et ados Coloriage Kidadoweb Blagues pour enfants et ados Atelier d'écriture enfants ados Tests de personnalité pour enfants et ados Activités de fêtes pour les enfants et les ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil de l'annuaire L'encyclopédie des enfants et des ados Lhistoire pour les enfants et les ados Kidadoweb : plan du site Le coin des parents Nous joindre
 

Atelier d'écriture pour
les enfants et les ados:
Disparus !

L'histoire d'Asmaa

   
   

Tel père tel fils

Où sont passés les gens? C'est la question que se posait notre ami George qui n'avait guère le choix que d'attendre qu'un jour une personne frappe à sa porte et l'invite à prendre le thé.

Malheureusement, le temps s'est écoulé et George espérait de plus en plus. Jusqu'au jour où il décide enfin de mener sa propre enquête et son envie de connaître le secret de cette ville mystérieuse le poussait de plus en plus.

Un jour alors qu'il se promenait dans les rues désertes au vent soufflant il découvrit une bibliothèque très ancienne, il ouvrit la porte sachant qu'il n'avait pas besoin d'y frapper puisqu'il n'y aurait personne. Il se promena jusqu'au moment ou il vit un vieil homme à la barbe longue, il était tellement laid que George ne put avoir le courage de faire un pas vers lui et d'aller lui parler.

Deux jours plus tard, George se rendit compte que finalement cet homme était la seule personne à qui il pouvait parler et qu'il ne pouvait pas lui faire du mal. Il prit la route pour aller lui parler et ouvrit la porte de la bibliothèque, il vit le vieil homme et lui dit bonjour avec une voix très agitée, et le vieil homme lui répondit avec une voix haute malgré son grand âge. L'ambiance était tendue et le vieil homme l'invita à s'asseoir en disant:

" viens t'asseoir petit! ".

George s'assit et fit la connaissance du vieil homme en lui demandant son prénom: " comment vous vous appelez monsieur? "
Et l'homme répondit : " Espoir et toi? "
" Appelez moi George tout court ".
Ensuite George demanda au vieil homme: " Il y a tellement de questions que je me pose depuis mon arrivée ici que je ne sais pas par où commencer! "
Et l'homme répondit : " Alors commence par le commencement! "
" Alors voila, je voudrais savoir d'abord pourquoi vous vendez des livres dans cette bibliothèque alors que personne n'en achètera? "
" Cette bibliothèque appartenait à mon grand père ainsi qu'à mon père et rien n'a changé jusqu'ici. Cette ville depuis qu'elle est désertique, je la considère comme si c'était la mienne et je me sens bien dans mon fauteuil il est très confortable même s'il a enduré des années à cause d'eux. "
" A cause d'eux ? Mais de qui parlez vous? "
" Je parle des gens! "
" Et c'est qui? "
" Ce sont des guerriers qui travaillaient pour le prince de cette ville, ils étaient tellement nombreux que la moitié des habitant ont disparus, et parmi eux mon fils il s'appelle comme toi ! Il porte une cicatrice sur le cou. "
" Et les autres? "
" Les autres ont quitté la ville à tout jamais. "
" Comment avez vous survécu en des circonstances pareilles?
" C'est grâce à lui que je suis encore vivant. Ils voulaient avoir soit les adultes ou les enfants pour faire des expériences. Alors ils ont choisi les enfants et les gens ont perdu tout espoir de retrouver leurs petits enfants, mais moi non j'y crois et j'y croirais toujours. "
Et George répondit la gorge sèche effraye " Je suis vraiment navré. "
" Et toi petit parle moi un peu de toi? "
" Oh rien de spécial un petit orphelin qui n'a jamais connu ses parents. Le car m'a déposé ici et vous connaissez la suite. "
" Je crois que tu as faim. "
" Oh beaucoup! "
" Alors viens tu vas te régaler. "

George se régala et mangea les fruits que lui offrait le vieil homme. Il les avaient cueilli lui même chaque matin de son jardin puis soudain il vit la cicatrice que portait son fils enlevé il y avait 11 ans quand il était bébé. Le vieil homme sauta sur son fils et le serra dans ses bras tellement fort que George lui dit: " Arrêtez je ne peux plus respirer! "

Et l'homme dit: " Tu es de retour mon fils tu es là devant moi ! En train de manger mes fruits ceux de ton papa! Bienvenu mon fils, soit le bienvenu! C'est la cicatrice tu portes la cicatrice, celle dont je t'ai parlé sur ton cou!
George était tellement impatient, content et joyeux de voir son père devant lui qu'il resta bouche bé.

Et ils vécurent heureux ensemble dans leur ville rien qu'à eux.

 
 
Bravo à Asmaa, 11 ans
 
Retour à la lecture des histoires

 

Kidadoweb - sites enfants : contes et histoires par les enfants et les ados

Kidadoweb : sites pour enfants et ados