Kidadoweb : sites pour enfants et ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil Activités : accueil Jeux en ligne pour enfants et ados Bricolage pour enfants et ados Coloriage Kidadoweb Blagues pour enfants et ados Atelier d'écriture enfants ados Tests de personnalité pour enfants et ados Activités de fêtes pour les enfants et les ados
Kidadoweb sites enfants ados : accueil de l'annuaire L'encyclopédie des enfants et des ados Lhistoire pour les enfants et les ados Kidadoweb : plan du site Le coin des parents Nous joindre
 

Atelier d'écriture pour
les enfants et les ados:
Héhou et le trésor de l'Egypte ancienne

L'histoire de Dromadaire

   
   

Héhou était très déçu car personne ne le croyait. La nouvelle année approchait et pour tout le monde c'était une grande joie de fêter cette année riche en surprises. Mais Héhou ne faisait pas la fête avec les autres, il cherchait un moyen de finir l'an 1285 en beauté, et pour cela il se promit de trouver le trésor avant minuit.
Il se mit en quête du conteur de son village au bord du Nil, car il connaissait toutes les histoires du monde. Magannant, le conteur, préparait des poteries pour offrir à ses proches pour la nouvelle année.
"Que veux-tu, mon garçon ? demanda le conteur occupé.
- Connaissez-vous l'histoire d'un trésor perdu... en Égypte ?
-Je crois que tu parle du trésor d'Akonaitha... Un très vieux pharaon...
-Qui est-il ? dit Héhou tout content.
-Ce pharaon adorait le Nil... Il avait installé son palais au bord du fleuve et y avait fait construire de nombreuses statues. Il avait un immense trésor et, à sa mort, ses enfants en gardèrent la moitié et cachèrent l'autre partie.
-Qu'est-elle devenue, cette autre moitié du trésor ?
-Les enfants du pharaon Akonaitha l'ont dissimulé dans un coffre qu'ils ont enterré je ne sais où. Mais sur toutes les statues ils ont gravé un mot qui aiderait à retrouver la position du coffre.
-A-t-on retrouvé les statues ?
-On a en retrouvé une seule je crois... celle du dieu Râ.
-Il y avait quelque chose écrit dessus ?
-Oui, c'est mon grand-père qui l'a étudié ! Viens, je vais te montrer ! Pour une fois que quelqu'un s'intéresse à cela...
-Oui, oui !"
Le conteur d'histoire emmena notre ami Héhou vers un escalier en colimaçon qui menait vers une pièce qui sentait la poussière et la marée. Maganant alluma une bougie et prit deux livre et un parchemin. Ils remontèrent ensemble dans la pièce principale du logis du conteur.
"Bien. Voici les recherches de mon grand-père Aron. On a juste retrouvé les vestiges de son carnet, de son livre d'information et un dessin qu'il avait griffonné là-bas."
Héhou regarda d'abord le livre. Il ne comportait que des écritures illisibles.
"Tu sais lire, Héhou. Moi je ne sais pas. C'est pour ça que je n'ai jamais mené l'enquête. Je n'ai pas eu le courage d’employé un scribe...
-C'est illisible ! Presque toutes les lettres son effacées... attendez, je vois juste un triangle… sur presque toutes les pages il y a un triangle…
-Oh... dommage... Essaye avec le carnet..."
Héhou ouvrit l'ouvrage poussiéreux. Seulement deux pages étaient occupées, à moins que les autres soient effacées.
"J'arrive juste à déchiffrer deux phrases...
-Dis toujours, Héhou...
-... "19 décembre. Je descends la colline des Poignards. Et si je creusais ?"... "23 décembre. Je viens de trouver une statue. Voila deux jours que les cobras me tournent autour. Je n'ai presque plus de bougies pour les faire fuir. Un mot apparaît : ILE SUSPENDUE. Je crois avoir trouvé l'emplacement du trésor."
-ILE SUSPENDUE ? Quelle île peut être suspendue ?
-C'est peut-être une sorte de code... proposa Héhou.
-oui, à nous de le déchiffrer. "
Héhou empoigna le dessin. Ses yeux s'illuminèrent.
"Oui, bien sûr ! Regardez ! C'est la carte de la falaise aux cocotiers ! Cela pourrait faire une belle île suspendue, vous ne croyez pas ?
-Cette falaise se trouve à quelques kilomètres d’ici… Si je te prêtai un chameau tu pourrais y aller… Tu voudrais ?
-Oh, oui ! »
Maganant sortit et lui montra sa ferme. Il empoigna les rennes d’un chameau en expliquant que c’était le plus rapide. Héhou le remercia, prit une gourde, le carnet, le dessin, le livre, et s’en alla.
Le désert à perte de vue… Tout ce qu’il voyait, c’était du désert…  Au bout d’une heure de route, il aperçu une oasis où il remplit à nouveau sa gourde. Il était déjà allé à la falaise aux cocotiers, car il y avait habité pendant sa jeunesse, avant de devenir scribe.  Alors qu’il continuait sa route, un cobra s’approcha de son chameau et essaya de le mordre, mais Héhou lui donna des coups de bâton pour le faire reculer. Cela marcha très bien car le cobra glissa plus loin.
Soudain il aperçu une énorme colline et il reconnut la falaise aux cocotiers.
« Nous y voila ! »
Il  descendit de chameau et regarda autour de lui. Devant lui se dressait un cocotier. Regardant de plus près il reconnut un triangle dessiné dessus. Comme sur le livre du grand-père du conteur !
Trois cocotiers comportaient ce signe. Trois cocotiers qui formaient un triangle ! Héhou se précipita au centre du triangle et se mit à creuser, à creuser, à creuser… 21heures… Il ne lui restait que 3 heures pour trouver le trésor et le ramener à son village avant la nouvelle année !
Il tomba sur quelque chose de dur. Un coffre ! Il enleva le sable qui l’entourait et le sortit. Il n’était pas très gros. Il l’ouvrit. Il y avait trois choses : un carnet, un autre petit coffre et une poupée russe. Le coffre était scellé, impossible à ouvrir. Il ouvrit la poupée russe, qui en contenait une autre. Qui en contenait encore une autre. Qui en contenait encore une autre. Et une autre. Au bout de la treizième poupée, qui contenait une clé en or, il n’y avait plus de poupée. Il prit la clé en or et avec, ouvrit le petit coffre. Une lumière en sortit : il contenait un pendentif triangle doré, où était gravé le mot : « Akonaitha III. » La preuve qu’il n’avait pas menti !
Il emporta le coffre, les poupées, la clé et tout le reste et remonta sur son chameau… 21 heures 45…  22 heures… les cobras l’attaquèrent, mais quand ils virent le pendentif, ils reculèrent… Il arriva à son village à 23 heures 59… Les villageois chantaient, et Héhou les appelaient en criant :
« J’ai trouvé le trésor ! »
Alors tout le monde se retourna et le regarda.
« Le voici ! » Il montra le pendentif qui s’illumina. Tout le monde cria.
« Comme c’est beau ! » « C’est magique ! »
A ce moment là des milliers de pièces d’or se répandirent sur l’Egypte. Tout le monde en reçut et remercièrent Héhou.
« 3… 2… 1… » L’année 1286 commençait bien ! Le pharaon vint le féliciter et lui dit qu'il deviendrait aventurier, car scribe ne lui convenait sûrement pas, vu son courage ! Héhou en fit très enchanté, mais n'accepta pas : il adorait écrire, et se promit d'écrire l'histoire du trésor d'Akonaitha.
Héhou alla voir le conteur et lui montra les trésors.
« J’ai trouvé ce carnet…
-Qu’est-il écrit ?
- « Voici le trésor le plus cher de Pharaon. Jamais il ne séparait de pendentif offert par sa femme Jésia.  Il le conserva toute sa vie, car il lui portait chance. » Je crois qu’il est magique, dit Héhou.
-Oui, et maintenant j’ai une nouvelle histoire à raconter ! La tienne, Héhou !»
Et ils coururent fêter la nouvelle année avec leurs amis.

 

 
 
Bravo à Dromadaire pour son histoire digne d'une sage d'Indiana Jones !
 
Retour à la lecture des histoires

 

Kidadoweb - sites enfants : contes et histoires par les enfants et les ados

Kidadoweb : sites pour enfants et ados